By Simone de Beauvoir

«Nous commencerons par discuter les issues de vue pris sur los angeles femme par los angeles biologie, l. a. psychanalyse, le matérialisme historique. Nous essaierons de montrer ensuite positivement remark los angeles "réalité féminine" s'est constituée, pourquoi los angeles femme a été définie comme l'Autre et quelles en ont été les conséquences du element de vue des hommes. Alors nous décrirons du element de vue des femmes le monde tel qu'il leur est proposé ; et nous pourrons comprendre à quelles difficultés elles se heurtent au second où, essayant de s'évader de los angeles sphère qui leur a été jusqu'à présent assignée, elles prétendent participer au mitsein humain.»Simone de Beauvoir.

Show description

Read Online or Download Le deuxième sexe, tome 1 : Les faits et les mythes PDF

Best Feminism books

Pornography and silence: Culture's revenge against nature

First variation Hardcover (1981) in excellent . airborne dirt and dust Jackst indicates substantial volume of damage alongside the perimeters, a few scuffing and tears of the canopy. although, the particular booklet is particularly fresh & unmarked, there's just one illness within the textual content: web page 111 has a pinhead-size tear alongside the ground of the web page.

The Beauty Myth: How Images of Beauty Are Used Against Women

The bestselling vintage that redefined our view od the connection among attractiveness and feminine identification. In trendy global, ladies have extra strength, felony acceptance, luck than ever earlier than. along the obtrusive growth of the women's stream, even though, author and journalist Naomi Wolf is through a special type of social keep an eye on, which, she argues, might end up simply as restrictive because the conventional photograph of homemaker and spouse.

The Female Eunuch

The ebook of Germaine Greer's the feminine Eunuch in 1970 was once a landmark occasion, elevating eyebrows and ire whereas making a surprise wave of popularity in girls all over the world with its steadfast statement that sexual liberation is the foremost to women's liberation. this day, Greer's searing exam of the oppression of ladies in modern society is either a huge historic checklist of the place we have now been and a surprisingly proper treatise on what nonetheless is still accomplished.

I Am Not a Slut: Slut-Shaming in the Age of the Internet

The writer of the groundbreaking paintings Slut! explores the phenomenon of slut-shaming within the age of sexting, tweeting, and “liking. ” She indicates that the sexual double commonplace is extra risky than ever prior to and provides knowledge and methods for relieving its harmful results on younger women’s lives.

Additional resources for Le deuxième sexe, tome 1 : Les faits et les mythes

Show sample text content

Les renseignements que fournissent les ethnographes sur les formes primitives de los angeles société humaine sont terriblement contradictoires, et d'autant plus qu'ils sont mieux informés et moins systématiques. Il est singulièrement difficile de se faire une idée de l. a. scenario de los angeles femme dans l. a. période qui précéda celle de l'agriculture. On ne sait même pas si dans des stipulations de vie si différentes de celles d'aujourd'hui l. a. musculature de l. a. femme, son appareil respiratoire, n'étaient pas aussi développés que chez l'homme. De durs travaux lui étaient confiés et en particulier c'est elle qui portait les fardeaux ; cependant ce dernier fait est ambigu : probablement si cette fonction lui était assignée c'est que dans les convois l'homme gardait les mains libres afin de se défendre contre les agresseurs possibles, bêtes ou gens ; son rôle était donc le plus dangereux et celui qui demandait le plus de vigueur. Il semble néanmoins qu'en de nombreux cas les femmes étaient assez robustes et assez résistantes pour participer aux expéditions des guerriers. D'après les récits d'Hérodote, d'après les traditions concernant les Amazones du Dahomey et beaucoup d'autres témoignages antiques ou modernes, il est arrivé que des femmes prennent half à des guerres ou des vendettas sanglantes ; elles y déployaient autant de braveness et de cruauté que les mâles : on en cite qui mordaient à pleines dents dans le foie de leurs ennemis. Malgré tout, il est vraisemblable qu'alors comme aujourd'hui les hommes avaient le privilège de los angeles strength physique ; à l'âge de l. a. massue et des bêtes sauvages, à l'âge où les résistances de los angeles nature étaient à leur greatest et les outils les plus rudimentaires, cette supériorité devait avoir une extrême value. En tout cas, si robustes que fussent alors les femmes, dans los angeles lutte contre le monde antagonistic les servitudes de los angeles copy représentaient pour elles un bad handicap : on raconte que les Amazones mutilaient leurs seins, ce qui signifie que du moins pendant l. a. période de leur vie guerrière elles refusaient l. a. maternité. Quant aux femmes normales, l. a. grossesse, l'accouchement, l. a. menstruation diminuaient leurs capacités de travail et les condamnaient à de longues périodes d'impotence ; pour se défendre contre les ennemis, pour assurer leur entretien et celui de leur progéniture elles avaient besoin de l. a. safety des guerriers, et du produit de l. a. chasse, de l. a. pêche auxquelles se vouaient les mâles ; comme il n'y avait évidemment aucun contrôle des naissances, comme l. a. nature n'assure pas à los angeles femme des périodes de stérilité comme aux autres femelles mammifères, les maternités répétées devaient absorber l. a. plus grande partie de leurs forces et de leur temps ; elles n'étaient pas capables d'assurer l. a. vie des enfants qu'elles mettaient au monde. C'est là un most efficient fait lourd de conséquence : les débuts de l'espèce humaine ont été difficiles ; les peuples collecteurs, chasseurs et pêcheurs n'arrachaient du sol que de maigres richesses, et au prix d'un dur effort ; il naissait trop d'enfants european égard aux ressources de l. a. collectivité ; los angeles fécondité absurde de los angeles femme l'empêchait de participer activement à l'accroissement de ces ressources tandis qu'elle créait indéfiniment de nouveaux besoins.

Rated 4.72 of 5 – based on 41 votes