By Michel Onfray

Depuis son prix Médicis-essai pour los angeles sculpture de soi, Michel Onfray n'a cessé de s'imposer comme l'un des meilleurs essayistes de sa génération. Il y a citadel longtemps, déjà, le père de Michel Onfray un homme modeste qui n'avait jamais quitté son terroir normand avoua à son fils que, s'il pouvait voyager, il aimerait bien découvrir le Pôle Nord. Vingt ans plus tard, son fils, devenu un écrivain célèbre, décide de réaliser ce rêve et, en juin dernier, il amena donc son père pendant trois semaines jusqu'à ce « pôle » énigmatique et presque inaccessible... Il en a rapporté un livre qui est à los angeles fois un récit de voyage, une philosophie du froid, une méditation sur les civilisations qui disparaissent, sur les méfaits de l'industrialisation, sur los angeles sagesse des peuples à l'agonie. C'est aussi un livre de fidélité et de piété filiale. Au Pôle Nord, Michel Onfray, philosophe hédoniste, s'est surtout interrogé sur l. a. nature des cultures où le plaisir n'a pas sa position. « Là-haut », « là-bas » tout se joue dans une logique de survie. Il interroge donc los angeles pierre, l'espace, les websites, los angeles répétition des gestes, le conflit de l. a. sédentarité et du nomadisme. Michel Onfray s'est immergé dans l. a. pensée des Inuits ; il s'est renseigné sur les mythes, sur les curieux rapports que les peuples polaires entretiennent avec le nihilisme et l'espérance, sur l. a. merveilleuse sérénité de ces désespérés. On trouvera donc, dans cette approche, des descriptions (splendides), des réflexions, des anecdotes, des échos de conversations avec des publications ou des chasseurs de phoques. Bien entendu Michel Onfray se fait aussi ethnologue, dans le sillage de Jean Malaurie. Il se sert de ce « pôle » pour penser sa propre nostalgie épicurienne du Sud. C'est un texte incroyablement dense, poétique et clever. Un photographe a accompagné Michel Onfray dans ce voyage. Il en a rapporté des pictures saisissantes qui seront reproduites dans un cahier-photo à l'intérieur de cet ouvrage.

Show description

Read or Download Esthétique du Pôle Nord PDF

Best Anthropology books

Among the Cannibals: Adventures on the Trail of Man’s Darkest Ritual

It is the stuff of nightmares, the darkish proposal for literature and picture. yet astonishingly, cannibalism does exist, and in one of the Cannibals shuttle author Paul Raffaele trips to the a long way corners of the globe to find individuals during this mysterious and nerve-racking perform. From an vague New Guinea river village, the place Raffaele went looking for one of many final practising cannibal cultures on the earth; to India, the place the Aghori sect nonetheless ritualistically devour their useless; to North the USA, the place proof exists that the Aztecs ate sacrificed sufferers; to Tonga, the place the descendants of fierce warriors nonetheless keep in mind how their predecessors preyed upon their foes; and to Uganda, the place the unlucky sufferers of the Lord's Resistance military fight to reenter a society from which they've been violently torn, Raffaele brings this baffling cultural ritual to mild in a mix of Indiana Jones-type experience and gonzo journalism.

The Piltdown Forgery

For many years the continues to be of fossils present in Piltdown, England have been believed to come back from a "missing link," a creature with a human skull and an ape's jaw. Dr. Weiner exhibits how he came upon the reality approximately those is still, and went directly to reveal one of many world's maximum clinical frauds.

The Power of Place: Geography, Destiny, and Globalization's Rough Landscape

The realm isn't as cellular or as interconnected as we adore to imagine. As damage de Blij argues within the energy of position, in an important ways--from the asymmetric distribution of usual assets to the unequal availability of opportunity--geography keeps to carry billions of individuals in its grip. we're all born into usual and cultural environments that form what we turn into, separately and jointly.

Islam Observed: Religious Development in Morocco and Indonesia (Phoenix Books)

"In 4 short chapters," writes Clifford Geertz in his preface, "I have tried either to put out a basic framework for the comparative research of faith and to use it to a research of the improvement of a supposedly unmarried creed, Islam, in relatively contrasting civilizations, the Indonesian and the Moroccan.

Additional info for Esthétique du Pôle Nord

Show sample text content

En progressant à vue dans los angeles brume, risquant pendant une bonne demi-heure l. a. collision avec un bloc de glace, un rocher, un sous-sol marin trop affleurant, j'ai compulsé le livret d'utilisation du radar, du positionnement satellitaire avant de mettre tout le matériel en course dans le dessein de retrouver le village et l'aéroport du lendemain... Le tout devant l'air accablé des Inuits soumis à l. a. fatalité météorologique... Résistances au temps moderne, incapacité mentale à s'y plier - et tant mieux -, persistance des temps anciens, mais aussi aspirations à singer l'Occident, à lui ressembler dans los angeles cartoon, tentations contemporaines et permanence de l'ancestral : l'imaginaire inuit se déchire, infidèle aux deux mondes, plus assez arrimé dans le vieux continent psychological, pas encore habile dans les méandres du nouveau. Ni à l'aise dans l'igloo, ni chez lui dans des maisons prétendument provisoires mais réellement définitives, l'Inuit qui sculpte une substantial dent de narval avec des scènes mythologiques naïves travaille avec une petite perceuse sur laquelle il ajuste des forets collectionnés en quantité dans sa boîte à outils. Il creuse, taille, polit, dessine, lime comme un Esquimau des origines, certes, mais avec des outils d'aujourd'hui, des histoires et des scènes devenues lointaines. l. a. recherche du temps perdu s'effectue pour lui sous un drapeau américain accroché au mur, juste en dessous d'un autre, canadien celui-là - les deux will pay auxquels il doit son parcage, sa réserve et l. a. transformation de son peuple en objet de folklore, en humanité de seconde quarter. Temps figé, arrêté, mort... Chapitre troisième Le temps dissimulé : le ceremony Dans une civilisation à culture orale, le silence pèse plus lourd que dans une civilisation à culture écrite, donc bavarde. L'importance des mots se montre plus dans leur utilization infrequent que dans los angeles large quantity occidentale de messages tellement abondants qu'ils s'annulent mutuellement et qu'on n'entend plus rien à reason du trop d'informations. Le silence initiatique des pythagoriciens ou des francs-maçons, celui des autistes ou des fous pèse plus que tous les discours - y compris des philosophes. Surtout des philosophes... Aujourd'hui le silence effraie, il terrorise, il indispose les humains qui, pour conjurer l'angoisse, déversent des flots de paroles inutiles et saturent le réel avec un parasitage perpétuel formulé en volapük. Le silence des populations qui rencontrent des étrangers désireux de forcer leurs secrets and techniques montre une détermination proportionnelle à l'intensité de los angeles résistance dont elles sont capables : plus elles taisent, plus longuement elles se taisent, plus leur identité dure, persiste. J'aime que les Dogons aient choisi, eux, de souvent donner de fausses informations pour tromper l'ethnographe, lui envoyer des leurres avec lesquels il s'excite longuement en proposant des interprétations structurales toutes plus savantes les unes que les autres, mais toutes plus fausses, bien évidemment, les unes que les autres. Parler pour mieux faire silence : pointe aiguë de los angeles dissimulation...

Rated 4.45 of 5 – based on 26 votes